Là où chantent les écrevisses

Kya a été abandonnée deux fois. Une première fois par sa famille,
et une seconde par Tate, son seul ami, celui qui lui a appris à lire,
et à écrire… Alors, habituée à la solitude, et surtout à l’isolement dans
ces marais qu’elle connaît par cœur, et qui la protègent, elle ne se méfie pas assez de celui qui va vouloir entrer dans sa vie pour lui proposer autre chose. Jusqu’au drame, et à la rédemption, pour celle qu’on appelle «la fille des marais».

Delia Owens / Seuil / 21,50 €

Chronique proposée par la librairie L’Alinéa à Bayonne