Beltza Week end

    Chargement de la carte…

    Date/heure
    Date(s) - 08 septembre 2022 Au 10 septembre 2022
    20:00

    Emplacement
    Ville de Pampelune

    Catégories : A l'affiche

    Le festival Beltza Weekend dédié à la soul, au rhythm & blues et aux sonorités aux racines jamaïcaines revient après deux ans de pause forcée depuis sa dernière édition en 2019. On connaît déjà les raisons de cette parenthèse ; ceux du retour aussi. L’asbl Gautxoriak Soul Club, promotrice du festival, en collaboration avec la salle Zentral, reprend le festival là où il s’était arrêté, sans changer de philosophie et avec la même volonté de continuer à remuer et à apporter son grain de sable au scène musicale musique de la ville noire A cette occasion, il est temps de célébrer la quatrième édition, qui aura lieu les 8, 9 et 10 septembre à Pampelune-Iruña, avec six concerts dirigés par une programmation internationale qui comprend actuellement Alexis Evans , le plus cool et le plus stylé Musicien soul à Bordeaux (France);Alpheus , le chanteur londonien dont le charisme est capable de voler l’âme de celui qui écoute son rocksteady et son ska ; et l’illustre Tito Ramírez , avoué coupable d’avoir propagé depuis Madrid une sorte de malédiction boogaloo, Latin Soul, mambo et R&B qui brisera les semelles du respectable qui vient l’écouter et danser avec lui. Un dernier artiste, que nous vous dévoilerons prochainement, viendra compléter les performances des têtes d’affiche qui joueront dans la salle Zentral les vendredi et samedi du festival.

    Mais ils ne seront pas les seuls concerts du week-end Betza IV, puisqu’ils sont rejoints par le fougueux Shake ! , qui nous apportera leur âme et leur rock and roll précoce de Barcelone, ??et le fantastique groupe de blues récemment créé d’Iruña, Free Lane.

    Comme lors des éditions précédentes, le programme mettra en vedette les meilleurs DJ de musique noire répartis dans divers lieux de la ville que nous vous dévoilerons petit à petit et qui joueront du jeudi au samedi à l’aube et l’après-midi et la nuit, ainsi que un programme parallèle qui comprendra un spectacle pour enfants préparé ad hoc pour le festival par Musas y Fusas , une exposition de peinture de l’artiste vitorien Fer Mirrors (les deux événements auront lieu au Condestable) et la projection du documentaire acclamé Summer of Soul , à la Cinémathèque de Navarre, le 2 septembre.

     

    Les concerts

    Alexis Evans – Salle Zentral
    Il n’a même pas plus de trente ans, mais ce garçon a plus de terres que le meilleur des vins de Bordeaux. Alexis Evans serait un vin jeune avec la texture d’une grande réserve, si on nous le permet. On a dit de ce garçon anglo-français qu’il était un « enfant prodige de la Soul », une description que, bien sûr, nous allons endosser. Il est producteur, auteur-compositeur et interprète et a à son actif deux LP : son premier Girl Bait (2016) et I’ve Come A Long Way , sorti en 2019 sous le label Record Kicks, un cabernet sauvignon macéré avec les meilleurs et la soul profonde et le rhythm and blues les plus honnêtes. Il a également sorti deux singles, dont le premier a été rapidement épuisé, et a tourné dans toute l’Europe : France, Angleterre, Pays de Galles, Suisse, Etat espagnol…

    Tito Ramírez – Salle Zentral
    L’identité de Tito Ramírez est cachée derrière un masque. On a dit qu’il était « The Kink of Mambo », « The Prince of Popcorn » ou « The Boogaloo Caesar ». La vérité est que Tito Ramírez pervertit les rythmes caribéens comme le Mambo, le Boogaloo ou le Cha Cha Cha et les fait passer dans le mélangeur du Rhythm & Blues et de la Soul.

    Tito Ramírez s’est fait connaître avec l’album The Kink of Mambo , sorti en 2019. L’album a été un succès au sein de la scène soul et R&B underground internationale, ce qui en fait une référence. Maintenant et après un moment sans rien publier de nouveau (à part sa collaboration avec Manny Bowsmound sur la chanson El Golpe ), Tito est de retour avec deux nouvelles chansons : Guilty (Guilty was the Bugaloop) et Diablo . Boogaloo et Latin Soul pour les âmes perdues. Deux avant-premières de ce qui sera son nouvel album studio qui sera publié par Antifaz Records avec El Volcán Música.

    Alpheus – Salle centrale
    Londonien fils de Jamaïcains, Alpheus est un chanteur de ska, de reggae précoce et de rocksteady avec une demi-douzaine d’albums à son actif, dont le dernier, The Victory , est sorti en 2020. Dans cette œuvre, vous pouvez entendre des paroles cohérentes, positives et interprétées de manière significative. avec la force et la douceur d’Alphée. Ce sont 11 de ses propres chansons, composées par le producteur Roberto Sánchez, avec qui il a travaillé à de nombreuses reprises, et magnifiquement exécutées par la Lone Ark Riddim Force, enregistrées au studio A-Lone Ark Muzik à Santander, en Cantabrie.

    Alpheus a joué dans de grands festivals européens tels que Garance, Rototom Sunsplash, Montreux Jazz, Reggae Sun Ska, Reggae Geel, etc. Il apportera à Pampelune un arsenal d’énormes chansons ska et rocksteady accompagné de l’infaillible groupe madrilène The Mighty Megatons, dirigé par Rudy King, et de deux choristes londoniens.

    Shake! – Mesón del Caballo Blanco
    Shake! est un groupe barcelonais de soul/rhythm & blues et early r’n’r dirigé par « Martillo » Fontana qui propose un show explosif. Fortement influencé par l’esprit de la soul sudiste de l’âge d’or de Stax/Volt/Atlantic, ainsi que des premiers r’n’r, tout au long de leur carrière Shake! Il a offert de nombreux concerts et a enregistré deux Lp’s.

    Free Lane – Salle Rockcollection
    Free Lane est formé à Pampelune à l’été 2020. Il est composé de musiciens avec une grande carrière professionnelle de l’ancienne Iruña, parmi lesquels Txuma Flamarique, et la chanteuse de Tenerife Patricia Grehan. Le groupe compile des morceaux cultes du blues américain et les restitue avec un son impeccable, lui donnant sa touche personnelle grâce à un bagage musical étoffé et mille battles sur scène. Free Lane vous dévoilera un répertoire composé de grands noms du blues tels que Koko Taylor, Albert Collins, Stevie Ray Vaughan, Buddy Guy, Etta James, Lucki Peterson, Robben Ford, etc…

     

    programmation culturelle

    Exposition ‘Black or White’ de Fernando Mirrors (Vitoria-Gasteiz) – Condestable
    Fernando Mirrors (@fer_mirros) est un artiste plasticien de Vitoria-Gasteiz, étroitement lié à la musique et connaisseur de la Soul et de la musique noire de la piste de danse. Fernando fait des recherches sur l’art depuis les années 90, son truc c’est la pop déformée, la diversité culturelle, le métissage des couleurs et des matières. Iruña vient avec l’ exposition Noir ou Blanc , blanc à l’extérieur, noir à l’intérieur. L’exposition « réfléchira sur la diversité socio/culturelle, les fondements de la société et l’évolution humaine », selon les mots de Fernando lui-même. A partir du 3 septembre.

    Spectacle pour enfants de Musas y Fusas – Condestable
    Musas y Fusas est un projet musical de Pampelune né en 2017. Créé et dirigé par María Suberviola (pianiste, musicothérapeute et pédagogue musicale), Musas y Fusas a pour objectif principal d’apporter la musique à tous, quel que soit leur âge, circonstances , ou moment vital. Ils ont développé différents spectacles, ateliers et propositions pour différents publics, en espagnol et en basque. Au Beltza Weekend, ils présenteront une œuvre spécialement conçue pour le festival, où il y aura beaucoup d’âme destinée aux garçons et aux filles de 4 à 10 ans et aux familles avec une âme noire, le samedi 10 septembre.

    Documentaire Summer of Soul – Filmothèque de Navarre
    Cette année, nous ne projetterons qu’un seul film à la cinémathèque de Navarre, le 2 septembre. Mais attention, car c’est le documentaire acclamé Summer of Soul (2021) qui explore le légendaire Harlem Cultural Festival qui s’est tenu aux États-Unis en 1969. Il rendait hommage à la culture et à la musique afro-américaines, en plus de promouvoir la « fierté noire » et unité entre les personnes de même race.

    Événements à venir dans catégorie A l'affiche