Escapades nature

Si l’hiver n’est pas encore terminé, les journées qui se rallongent
donnent des fourmis dans les jambes. Voici quelques idées de sorties
pour profiter du printemps qui approche, en pleine nature.

Le Flysch, de Zumaia à Deba
Voilà que se dessine l’histoire de la terre. Entre Deba, Zumaia et Mutriku, en Guipuscoa, le Flysch de la Côte basque constitue l’un des plus importants sanctuaires géologiques de la planète. Sur 13 kilomètres de littoral, cette spectaculaire succession de falaises aux formes capricieuses ciselées par l’océan constitue un témoignage exceptionnel de l’évolution de la terre depuis 60?millions d’années. Un ensemble géographique d’une rare beauté, hors du temps, qui a notamment servi de décor à la série Game of Thrones. Pour l’arpenter, rendez-vous à Zumaia. Ce port de pêche de la côte, situé a quelques kilomètres de Getaria, accueille le centre d’Interprétation Algorri, qui propose plusieurs moyens de partir à la découverte du flysch, entre expositions, ateliers et visites guidées a pied ou en bateau. On peut également suivre, à pied, la route du flysch, un sentier balisé de 8 kilomètres qui serpente le long du littoral. L’occasion d’apprécier le contraste entre le bleu de l’océan et le camaïeu de vert dessiné par les forets, bois et pâturages, pour une véritable reconnexion avec la beauté de la nature.
Centre d’interprétation du Flysch Algorri
Juan Belmonte Kalea, 21, 20750 Zumaia – +34 943 14 31 00


Réserve du Marais d’Orx
À quelques minutes du BAB, entre Labenne et Orx, la réserve du Marais d’Orx est la dernière grande zone humide protégée du littoral aquitain. Propriété du Conservatoire du littoral depuis 1989, classé réserve naturelle nationale depuis 1995, l’ancien polder asséché sous Napoléon III constitue aujourd’hui un site privilégié pour observer une grande diversité d’oiseaux d’eau, comme la Spatule blanche, qui y trouvent repos, nourriture et, le printemps venu, un lieu idéal pour nidifier. Paradis des naturalistes, le marais d’Orx révèle également de multiples perspectives, entre plans d’eau, roselières, saulaies et prairies. On peut le découvrir en profitant d’une visite guidée avec un garde naturaliste (le dimanche matin toute l’année et le mercredi matin pendant les vacances scolaires) ou en cheminant librement sur le circuit découverte de 6 kilomètres. Ce chemin aménagé, jalonné de passerelles en bois, mène à trois observatoires permettant d’observer la faune sans être vu. Les plus courageux grimperont au sommet de la plateforme d’observation qui culmine à 10 mètres, offrant une vue imprenable sur le marais et ses merveilles.
1005 Route du Marais d’Orx
40530 Labenne – 05 59 45 42 46 – www.reserve-naturelle-marais-orx.fr


Immersion en vallée de Baigorry
Vallée pastorale synonyme de plaisirs de la table avec ses trois AOC (Porc Kintoa, vin d’Irouleguy et fromage de brebis Ossay-Iraty), la vallée de Baigorry forme également des paysages d’une beauté stupéfiante, qu’adorent emprunter les coureurs de trail, adeptes de cette course en montagne qui se prête bien aux dénivelés des paysages basques. De fait, la vallée de Baigorry s’est imposé ces dernières années comme la capitale du trail, en accueillant notamment l’une des plus célèbres courses de France, l’Euskal Trail, au mois de mai. Depuis 2016, elle s’est aussi dotée d’une station de trail, qui propose des boucles parcourant toute la vallée. Classées par niveau selon un code couleur, ces parcours balisés peuvent également être empruntés pour des randonnées adaptées à tous. Une application smartphone permet même de se géolocaliser et de suivre sa progression sur le parcours. Au retour de la balade, on n’hésite pas à se réconforter à Saint Étienne de Baigorry devant un bon chocolat chaud de la chocolaterie Laia ou à se faire plaisir avec les produits cosmétiques naturels, bio et faits maison d’Etxean Egina.
Renseignement sur stationdetrail.com et www.saintjeanpieddeport-paysbasque-tourisme.com