Au grand galop Duruthy et l’art des origines

Atypique dans le monde de la photographie, Claire Artemyz explore l’identité humaine et s’interroge sur les origines de l’homme, portant un regard sur les objets de la Préhistoire. Ses plans resserrés et une utilisation minutieuse du clair-obscur subliment le choix des matières et les gestes opérés par les artistes du Paléolithique, nous plongeant dans un univers mystérieux. Claire Artemyz révèle la vitalité des œuvres, les met en mouvement et crée un pont entre les populations préhistoriques et notre interprétation contemporaine.
Installée dans l’église, l’exposition réunit une vingtaine de photographies consacrées aux origines de l’art et met la collection départementale de Duruthy en perspective avec les autres collections et grands sites magdaléniens de France, et conservés au Musée d’Archéologie nationale de Saint-Germain-en-Laye, pour un dialogue intime entre l’art et la science.

La salle des trésors
> À partir du 19 septembre
Considérées comme les fleurons de la collection départementale, les trois
sculptures de chevaux attribuées au Magdalénien moyen et datées d’environ 17000 ans avant le présent, sont exposées dans l’ancien oratoire privé de l’abbé.
La scénographie qui fait se rencontrer œuvres originales et photographies
contemporaines invite à l’émotion après leurs présentations au British
Museum (Royaume-Uni) et à Santander (Espagne).
Samedi 19 septembre à l’occasion des Journées européennes du patrimoine (sous réserve) : inauguration de la salle.

Présentation des sculptures de chevaux préhistoriques
Connu depuis le XIXe siècle, l’abri Duruthy est un site archéologique de référence pour la connaissance du Paléolithique supérieur des Pyrénées.
Au XXe siècle, l’abri Duruthy a fait l’objet d’une longue période de fouille entre 1958 et 1986 sous la direction de Robert Arambourou. C’est au cours de la campagne de fouille de l’année 1961 qu’il découvre les trois sculptures de chevaux.
En 1979, le Département des Landes devient propriétaire d’une partie de la collection Arambourou qui comprend notamment les trois figures de chevaux. La collection acquise comprend plus de 20000 pièces archéologiques, en grande partie issues de l’abri Duruthy.
Parmi les trois sculptures de chevaux, l’une est en grès, l’autre en calcaire marneux et la dernière en ivoire de mammouth. Deux sculptures représentent des têtes de chevaux tandis que la troisième montre la totalité de l’animal avec les membres antérieurs et postérieurs repliés sous le ventre. Longue de plus de 26 cm, cette statuette communément nommée le
Cheval agenouillé est la plus grande sculpture magdalénienne actuellement connue.

EXPOSITION jusqu’au 15 novembre
« Au grand galop. Duruthy et l’art des origines »
Photographies de Claire Artemyz

VISITES SUR RÉSERVATION UNIQUEMENT
Les conditions de visite pourront évoluer en fonction de la situation sanitaire.

landes.fr/abbaye-arthous

reservation-arthous@landes.fr

Fondée au XIIe siècle aux confins des Landes et du Pays basque, l’abbaye d’Arthous est aujourd’hui un site départemental dédié à la culture et au patrimoine. En 2020, l’abbaye a choisi de se pencher sur ses origines et celles de ses collections qui ont donné naissance au musée

ABBAYE D’ARTHOUS 40300 Hastingues Tél. : 05 58 73 03 89
Mail : arthous@landes.fr / arthous.landes.fr

Plus d’infos sur https://www.landes.fr/actualites/exposition-au-grand-galop-duruthy-et-art-des-origines