Road trip vers le désert Marocain

Tanger la blanche, Chefchaouen la bleue, Marrakech la rouge, Merzouga la dorée… Le Maroc ressemble à une étole qui se déroule tout au long de la route pour dévoiler ses couleurs.

De suite, on imagine les palais d’un autre monde, les souks débordés de passants et d’énergies frénétiques, les parfums d’épices, les jardins envoûtants, les calèches parées comme des princesses orientales. Mais le Maroc est un pays secret qui se révèle au-delà des superbes cartes postales. Son pouls bat dans les petites rues de la medina. Ses portes les plus mystérieuses se découvrent dans de sombres impasses. Ses saveurs se dégustent dans les petits restaurants de quartiers improbables. Sa majesté réside dans ses montagnes et son souffle, dans le désert.
Rabat, Fes, Casablanca, Tanger, Marrakech, tous ces lieux aux charmes pittoresques associent modernité et tradition. De sites historiques en panorama somptueux, des vieilles medinas aux «?nouveaux quartiers?», la culture marocaine s’organise avec le monde, parfois, se scinde en deux. C’est en allant vers le sud-est que le dépaysement devient entier. Une fois passée Ouarzazate, la capitale du cinéma, et Aït Ben Haddou, ksar classé au patrimoine mondial de l’Unesco, que la mondialisation s’essouffle, peinant à franchir les montagnes
Pour rejoindre cet endroit du monde, celui des berbères, il faut emprunter les routes de l’Atlas, ses lacets déglinguées, ses paysages vertigineux. Ici, la beauté vous coupe le souffle, vous écrase la glotte et même dans un bus bardé de touristes, vous n’entendrez que le silence et les clics clics des appareils photos qui ne rendront jamais la taille des montagnes perçues (soit parfois 4?000 mètres de hauteur).
Là, il faut s’arrêter, souvent, à Tinghir, à Erfoud. Déjà parce que la route est longue (13 h minimum) et parce qu’il faut voir les gorges de Dades, les gorges de Toudra. Il faut aller respirer ce vert qui apparaît malgré le climat désertique dans la palette marocaine, grâce aux systèmes d’irrigation pour les champs, les palmeraies. De nombreuses bâtisses aux allures de musée expose la vie minérale locale, les trésors, pierres et fossiles, dont regorge une terre de sable. Des coopératives s’organisent pour concevoir et vendre les tapis berbères, les huiles d’olives et d’argan et faire ainsi vivre parfois tout un village.
Enfin, une poudre fine et dorée commence à manger la terre sèche. Au loin, des pyramides de sable se devinent. Le début du Sahara, au nom aussi gracieux que le corps, se rapproche. Rissani, Merzouga. Ici, vivent les berbères et les bédouins. Pour la plupart sédentarisés, ils vivent néanmoins de ce qu’ils connaissent mieux que tous?: le désert.
L’Erg Chebbi est le plus grand erg du Sahara marocain et reconnu comme l’un des plus beaux sites du monde. Ses dunes d’or culminent à 150 mètres de hauteur et s’étendent jusqu’à la frontière algérienne. Le voyage se transforme en excursion nomade, en 4×4 ou à dos de dromadaire, pour rejoindre les bivouacs tenus par les habitants du désert. Lors de cette immersion, il est possible de dormir dans une tente berbère, de manger un tajine autour d’un feu en écoutant jouer les musiciens berbères, de visiter les villages des nomades. Loin des lumières électriques et du brouhaha des humains, les étoiles s’exhibent par milliers, le silence avale le moindre soupir. Des dromadaires majestueux s’étendent sur un sable aux couleurs de feu. Le thé chauffe au feu de bois et se partage, assis sur un tapis, face à un horizon sans fin.
L’été, beaucoup d‘habitants et quelques voyageurs viennent profiter des vertus thérapeutiques des bains de sable, recommandés pour certaines problèmes de peau et de circulation sanguine.
Le désert est un lieu dont la puissance bouscule. Il invite aussi à découvrir d’autre façons de vivre, à rencontrer des gens et une culture exceptionnelle, de ceux qui changent la vie, ou au moins le regard que l’on porte sur elle.

{Trois bons plans }

Riad Bijoux – Bab Aylen Derb el Cadi 160 – Marrakech
www.riadbijoux.com (Chambres tout confort, terrasses, petits-déjeuners, repas sur demande, excursions)
Riad Todra – Aït Baha – Village des gorges de TodraTinghir
www.riad-todra.hotelsmarrakech.net
(Chambres tout confort, vue sur les gorges, petits-déjeuners, repas sur demande, excursions)
Erg Chebbi Spirit – Ksar Merzouga – Province Errachidia Merzouga
www.ergchebbispirit.com
(Excursions dans le désert, bivouacs, randonnées chamelières, visite du village nomade)