Palimpsestes

Notre héros polonais Czeslaw est un vétérinaire contrarié qui a choisi d’écrire en langue antarctique et que l’on retrouve dans un hôpital psychiatrique liégeois avec d’autres auteurs ayant choisi de prendre la plume dans une autre langue que celle qui leur est maternelle… Un hôpital où l’on voit défiler quelques auteurs, plutôt connus de nos bibliothèques, que des psychiatres s’évertuent à tenter de remettre dans le droit chemin de leur langue d’origine. Ce roman est complètement fou mais tellement bien fait que l’on s’y laisse prendre, on rit et puis on réfléchit… On réfléchit à l’identité, à la langue, à l’écriture, aux choix de vie, à la légitimité des choix, à ce qu’on peut vouloir nous imposer. Et puis, on se promène dans un joli annuaire de la littérature avec des portraits savoureux et des scènes divertissantes.
Roman écrit par Aleksandra Lun, auteur polonaise polyglotte, en espagnol et bien entendu ici traduit en français.

« Palimpsestes » d’Alexandra Lun, aux Éditions du sous-sol.