Mes supers pouvoirs pour sauver la planète

Et si on adoptait les bons réflexes pour introduire de l’écologie dans sa vie ? Chacun peut agir à son niveau et s’engager dans une démarche positive afin de limiter sa production de déchets. Voici quelques conseils qui vous permettront de transiter doucement vers un mode de consommation plus éco-responsable.
Penser réutilisable et vrac
Je m’équipe de sacs réutilisables et de bocaux pour faire mes courses. J’en glisse partout, dans la voiture, au bureau, dans le sac… et je bannis le sac en plastique définitivement ! Mieux, j’achète mes produits d’épicerie en vrac ! La Côte basque compte plusieurs magasins spécialisés (La Mesure à Bayonne, Day by Day à Biarritz, la Vrac Mobile…) pour faire ses courses zéro déchet.
✦ Je dis oui aux fruits et légumes de saison
5 fruits et légumes par jour, c’est bien. Des fruits et légumes locaux et de saison, c’est mieux ! Je consulte le calendrier des fruits et légumes de saison avant de faire mes courses et j’en profite pour (re)découvrir des légumes oubliés, comme le panais, la rutabaga ou le chou kale. Et pour le plaisir, je télécharge les jolis calendriers illustrés de Claire-
Sophie Lozia (alias Claire-Sophie Pissenlit).
✦ Je télécharge l’appli Ocean’s Zero
Je relève en famille les 25 défis proposés pour réduire mon impact sur l’environnement et les océans.
Chacun à son rythme, on mesure l’effet positif de chacune de nos actions. On y trouve toutes les informations utiles pour réduire considérablement notre production de déchets.
Je consomme « responsable » en m’aidant de la méthode BISOU
B comme Besoin (en ai-je besoin ?), I comme immédiat (en ai-je besoin maintenant ?), S comme Semblable (n’ai-je pas déjà le même ?), O comme Origine (d’où vient-il ?), U comme utile (le sera-t-il vraiment ?)
Je passe au vélo électrique avec l’Agglomération Pays Basque !
Toute personne justifiant de sa résidence dans l’une des communes du Pays basque et répondant aux critères d’attribution peut en effet bénéficier d’une aide pour l’achat d’un vélo à assistance électrique. Plus d’infos sur www.communaute-pays basque.fr
✦ J’ai le réflexe anti-gaspi !
Je m’informe des excédents alimentaires des commerces à proximité de chez moi avec l’appli Too Good To go et j’en profite pour faire des économies 😉
✦ Je décrypte les étiquettes
L’appli Yuka m’accompagne au quotidien dans mes achats alimentaires. Cette appli analyse minutieusement la composition, la valeur nutritionnelle et détecte les éléments nocifs pour ma santé. Depuis peu, elle permet de scanner ses produits cosmétiques.
Je fais mes yaourts !
Je m’équipe d’une yaourtière (à partir de 21 € neuve ou mieux, d’occasion) et réalise mes yaourts natures ou aromatisés en moins de 5 minutes (cuisson de 8 à 12 h).
Et si je n’ai pas le temps, je privilégie les yaourts made in Pays basque au packaging carton recyclable de la laiterie Bastidarra à Bardos, certifiée Haute Valeur Environnementale (yaourts Ekia et Ibaski).

✦ Je passe au solide dans la salle de bains
Pour limiter ses déchets dans sa salle de bains (et voyager léger), le shampoing solide s’impose ! Un shampoing solide assure 80 shampoings, contre 30 shampoings pour un shampoing liquide. De même, je reviens au bon vieux pain de savon sous la douche. À tester dans les magasins Lush ou sur le site www.lamazuna.com
✦ Vive le lavable
Pour nettoyer bébé ou se démaquiller, on adopte des lingettes lavables en tissu. On peut les coudre soi-même en recyclant une ancienne serviette de bain, à moins de se faire plaisir en collectionnant de jolies créations, comme celles d’Élodie Boisse (www.etsy.com/fr/shop/ElodieBoisse).
Incollable sur le recyclage avec Consignes de tri
Ce site internet et cette appli proposés par Citéo m’aident à adopter les bons Tri-flexes ! Une fois géolocalisé, j’indique l’emballage ou l’objet, l’appli me répond dans quel bac et où je dois le jeter.
Le compost A tout bon
Indispensable, le composteur permet de réduire d’un bon tiers ses déchets tout en récupérant un terreau idéal pour ses plantes. Le principe est simple ! Un bac pour transformer épluchures, pelures et autres déchets organiques en humus. L’idéal ? Préférer un modèle en bois ou mieux, le faire soi-même en s’inspirant des nombreux DIY sur internet. Et pour les citadins, pensez au lombricomposteur qui peut s’installer dans tous les appartements.
✦ Cap sur le zéro déchet
Et pourquoi pas faire sa lessive, sa poudre lave-vaisselle ou ses propres cosmétiques et ainsi réduire ses déchets et protéger sa santé ? La Famille Zéro Déchet nous livre un tas de bonnes idées, de conseils pratiques pour améliorer son écobilan familial. Une aventure inspirante !
éditions Thierry Souccar et www.famillezerodechet.com

Maman veille vous propose aussi les 10 gestes au quotidien pour réduire nos déchets en famille :
– Utiliser essuie-tout lavable
– Se nettoyer les oreilles avec un oriculi pour bannir les cotons tiges
– Amener ses contenants quand on fait les courses : sacs à vrac en tissu, boîte pour fromages et viande, boîtes d’oeufs, sac à pain, panier pour les légumes
– Laver sa vaisselle au savon de Marseille
– Cuisiner au maximum et faire ses gâteaux maison pour éviter les emballages
– Boire dans un gourde en inox pour éviter les bouteilles plastiques
– Acheter des vêtements et des jouets de seconde main
– Se laver le corps avec du savon et du shampoing solide
– Préparer un pique-nique avec des contenants en verre ou en inox
– Nettoyer son bébé avec des lingettes lavables en tissu

Plus d’infos sur mamanveille.com/