L’île introuvable

Le premier bonheur?: retrouver le ton de Jean Le Gall et le deuxième effet Kiss Cool (attention?! Ce roman contient lui aussi des références
aux années 80) c’est cette intrigue liée à ce triangle littéraire?!
Dominique Bremmer, Vicent Zaid et Olivier Ravanec, notre protagoniste principal, sont en effet liés par ce qui serait peut-être de l’amitié ou
éventuellement de l’amour (rien n’est moins sûr) mais surtout par leur rapport à la culture et à la littérature?! On croise également des
personnages tirés du réel et l’on navigue dans trois décennies qui auraient tendance à se ressembler finalement, tout de même, et l’on réfléchit avec ces personnages au sens et à la place de la culture et de la littérature dans un monde mû par le profit et l’apparence, appâts pour (bien?? Pas sûr…) s’entourer.
Jean Le Gall / Éditions Robert Laffont / 21 €