L’Appel

Jeune garçon un brin fantasque, Richard pratique le saut en hauteur. On ne peut pas dire qu’il soit bon, ni qu’il ait l’esprit de compétition, mais il cultive l’amour du geste, un état de concentration, de légèreté, sorte d’état de grâce qu’il n’a de cesse de reproduire et qui, assez curieusement, fera de lui un athlète.
Librement inspiré de la vie de Dick Fosbury, ce roman initiatique traversé
des soubresauts de l’histoire américaine est comme son personnage?:
animé d’une joie farouche… et communicative?! Un vrai plaisir à lire.
Fanny Wallendorf / éditions Finitude / 22 €